Effectivement ces 2 dernières années n’ont pas été simples mais figurez-vous que l’océan n’a jamais été aussi vide et dépeuplé. Alors à l’heure ou le surf commence à avoir du succès, il est encore temps de vous y mettre. Les bénéfices de ce sport et ce loisir sont multiples, c’est du dépaysement, du dépassement de soi et surtout une réelle connexion avec la nature. Oubliez alors les destinations les plus réputées et venez flotter et ramer en compagnie de sympathiques locaux, loin des sentiers battus et sur des spots et des plages pratiquement vierges. Envie de découvrir de nouvelles sensations dans un pays authentique ? Ne réfléchissez plus, bienvenue au Nicaragua, destination de rêve pour les surfeurs et les grands fans de plages.

Avec sa longue côte pacifique, sa multitude de spots et ses magnifiques vagues (notamment grâce à son vent constant off-shore toute l’année), il y en a pour tous les gouts au Nicaragua, pour le simple initié comme pour le confirmé.

Des vagues parfaites

Avec plus de 330 jours de vent off-shore et des swells solides durant toute l’année, le Nicaragua est devenu petit à petit un incontournable pour les passionnés de surf. Coté vague il y en a réellement pour tous les gouts, entre les beach breaks nombreux, les points breaks et reef breaks, des petites vagues pour apprendre et progresser mais aussi de réelles bombes pour s’éclater… les plages du Nicaragua sont considérés aujourd’hui comme les meilleurs spots d’Amérique centrale, et pas seulement parce qu’on peut y surfer toute l’année, en short de bain.

Une destination accueillante et authentique

Un surf trip au Nicaragua, ça se mérite. Il serait plus simple de vous rendre au Maroc ou au Costa Rica. L’aventure est au bout du chemin et vous ne le regretterez pas. Le Nicaragua est considéré comme le pays le plus sûr d’Amérique Centrale, les gens y sont chaleureux et authentiques pour la simple et bonne raison que le tourisme de masse n’est pas encore passé par là. Dans l’eau, sur les line-up, c’est pareil, vous aurez le plaisir de partager vos sessions avec des locaux sympathiques et passionnées. A la recherche de spots plus « secrets », les habitants des parages seront ravis de vous indiquer le bon chemin. On est bien loin des mauvais stéréotypes du localisme dans le surf, le Nicaragua accueille bien ses voyageurs, les surfeurs sont toujours les bienvenus.

Des spots encore à découvrir

Contrairement à son voisin le Costa Rica, le Nicaragua n’est pas encore très connu ni fréquenté. Ce qui vous garantit de belles sessions seul ou en bonne compagnie. Pas de bouchons sur le spot, pas besoin d’attendre son tour. Les vagues sont propres et adaptés à tous les niveaux, du Nord au Sud c’est de réelle bonne surprise que l’on découvre en arrivant sur la plage. Il y a certes les plages du Sud qui commence à être connue, notamment la fameuse vague de Popoyo et les multiples spots aux alentours de San Juan Del Sur. Mais quelques kilomètres plus au Nord peut commencer une réelle exploration. Vous aurez alors la chance de découvrir des plages vierges et des vagues vides de touristes. Quelques locaux sont toujours à l’eau, avec le sourire et la bonne humeur, il vous suffira de glisser un souriant « Holà » pour faire partie de l’équipe. Le soir arrivé, il est fort probable que vous partagiez un petit verre avec ses derniers, c’est alors l’occasion d’en savoir plus sur le prochain spot que vous visez. Les secrets sont partagés.

Une météo incroyable

Avec une température ambiante approchant la trentaine de degrés toute l’année et une eau à plus de 25 degrés, le Nicaragua offre des conditions de surf confortables et idéales toute l’année. Pas de combinaison dans la valise, cela fait plus de place pour votre collection de shorts de bain. N’oubliez pas la crème, bien entendu. Les plus grosses vagues de l’année arrivent souvent avant l’arrivée des tempêtes tropicales lors de la saison des pluies entre mai et novembre. Saison des pluies ? Notez qu’on est loin du déluge. Il pleut régulièrement et abondamment en septembre et en octobre, pas plus. La saison sèche, de décembre à avril est plus qu’intéressante. Le vent off-shore est solide et constant, les conditions sont plus que favorables. Il est quasiment impossible de faire une journée sans aller dans l’eau.

Du dépaysement et la découverte d’un pays encore préservé

Et non, il n’y a pas que le surf ! Si vos bras souffrent un peu et que votre condition physique flanche un peu, vous ne vous ennuierez pas pour autant. Le Nicaragua dispose d’un environnement et de paysages réellement préservés, la nature est partout et très diversifiée. Vous pourrez notamment prendre l’air frais dans le nord du Nicaragua, visiter les fincas de café, vous détendre au bord de lacs d’eau douce et chaude, contempler les vues incroyables depuis les cimes des volcans. Parcourir le pays est un réel plaisir, vous traverserez quelques villes coloniales riche en architecture et en histoire avant de rejoindre votre prochain spot de surf.