Voilà quelques années que nous nous étions posé la question, pourquoi ne pas aller au Nicaragua ? Nous n’avions pas trouvé de réponse à l’époque, nous nous y étions rendu, histoire de voir. Résultat : cela fait désormais six années que nous sommes installés dans ce pays d’adoption qui nous a tant donné et offert.

A force de tirer les ficelles de la pelote nicaraguayenne, nous avons bien enregistré les manières de faire, les us et coutumes et tout le reste. C’est avec une réelle passion que nous en parlons et que nous conseillons les voyageurs depuis quelques années.

Nous commençons toujours par un appel, sur votre téléphone personnel, il s’agit non seulement de faire connaissance mais surtout de vous poser la question : Qu’attendez vous de votre voyage au Nicaragua?

Nous nous rappelons très bien de notre premier passage ici, les vacances tant attendues étaient enfin arrivées.

Vous arrivez fraichement, la dizaine d’heures d’avion et l’escale obligatoire en route ne sont que des détails, les conditions d’entrée aussi. Le pied dehors et la valise derrière, votre taxi ou votre voiture de location vous attend. La chaleur est lourde. C’est parti ! Enfin !

Le pays n’est pas bien grand mais il ne faut pas se fier aux kilomètres indiqués sur les cartes et les applications, la route peut être longue. De Managua à León, ce sont moins de trois heures de trajet et l’arrivée dans la capitale de la révolution est toujours impressionnante, il y a du mouvement et des échoppes partout. On devine alors les nombreuses églises et la cathédrale blanche et imposante. Il y fait chaud mais les petits coins à l’ombre se trouvent facilement, les petits cafés et restaurants typiques fleurissent un peu partout, c’est coloré et cela sent bon. Quelques volcans dorment aux alentours de la ville, il est logique d’associer la visite de la ville avec une excursion sur l’un d’eux. Petit bonus, les plages de Las penitas et de Poneloya ne sont pas trop loin, une vingtaine de minutes, au cas où l’on souhaite lézarder près du pacifique.

León, done ! En route pour le nord et la région du café : Matagalpa. C’est un tout autre pays, vert et escarpé, plus frais aussi. On est alors proche du Honduras, couper vers l’ouest et le canyon de Somoto s’offre à vous. Il faut prendre le temps de se balader, il y a peu d’infrastructures touristiques, c’est l’aventure et c’est là que l’agence Terra Nicaragua sort le grand jeu. Nous avons toujours quelques pépites à proposer. Bien plus au sud par exemple, le rio San juan et sa réserve naturelle comblera les amoureux de la nature. Et pour les fans de farniente, le Nicaragua a une façade caraïbe, un passage aux Corn islands risque de vous surprendre.

 

Traversons le pays, les gens sont agréables et très abordables, les paysages sont fabuleux, c’est dépaysant. S’arrêter alors à Granada, la grande sultane, et flâner dans ses grandes rues coloniales. Le lac est proche, embarquez-vous ensuite à bord d’une embarcation locale pour explorer les petites iles proches de la ville. Incroyable !  Non loin se trouve le volcan Masaya et sa lave observable par tous, la laguna de Apoyo est à coté, c’est un petit paradis, un lac de cratère et une eau douce s’offre à vous. Un incontournable, assurément !

Plus au sud, sur la route du Costa Rica, un passage et un stop sont nécessaires à Rivas, au port de San Jorge, afin de s’embarquer sur l’élégante ile d’Ometepe et ses deux volcans. On se croit au bout du monde, seuls et isolés, l’ile est fantastique à visiter, c’est encore un autre pays. Pour les amoureux de belles plages, de surf ou de pêche, il faudra reprendre la route et descendre encore un peu. Entre Rivas et San Juan del Sur, vous rencontrerez d’innombrables plages et de superbes endroits pour séjourner. Comptez encore une fois sur le carnet d’adresse de l’agence pour vous concocter un séjour de rêve.

Vous avez bien compris, il n’est pas simple de répondre à la question en préambule, pourquoi pas le Nicaragua ? Le pays est peu fréquenté, il y a très peu de touristes, un climat chaud qui fera oublier les longues soirées d’hiver, des paysages tellement diversifiés, un peuple accueillant et nous, une agence réceptive locale et très bien renseigné. N’hésitez plus, nous vous attendons.