Située à 20 km au nord du Costa Rica, ce jadis petit village de pêcheurs s’est converti en quartier général des surfeurs et autres amateurs de soleil et de fête sur la plage. Avec sa petite marina, sa promenade, ses restaurants et bars de bord de mer, il est bien agréable de profiter de cette magnifique baie surveillée par une énorme statue du Christ sur la colline surplombant la plage. 

Non loin de la ville se trouvent de nombreuses plages dont la fameuse playa Maderas, l’une des plages les plus attractives pour les amateurs de surf. Mais pas seulement. Partir le matin de bonne heure et explorer la zone et la côte par de petits chemins de traverse vous garantit une belle promenade où vous apprécierez les différentes formes rocheuses et la végétation. Vous aurez peut être la chance de tomber sur une Sacuanjoche, la fleur nationale.

Au sud de San Juan del Sur se situent les plages Remanso, Hermosa et El Coco mais aussi la réserve naturelle Vida Silvestre Punta La Flor où vous pourrez admirer le phénomène spectaculaire que représente les arribadas de tortues

La baie de San Juan del Sur

   Cet ancien village de pêcheurs, situé à 140 km au sud-ouest de la capitale Managua, sur la côte Pacifique est devenu en quelques années la ville balnéaire la plus visitée du pays par les touristes nationaux et étrangers mais également par les surfeurs. 

Cette incroyable baie en forme de U est entourée de collines verdoyantes, son sable est blanc et plus léger que sur les autres plages du Pacifique. Une statue du Christ de la Miséricorde veille aujourd’hui sur ce croissant de sable, en haut de la colline.

Un peu d’histoire…

La ville de San Juan del Sur, fondée en 1851 dans le département de Rivas, est le chef-lieux de la municipalité du même nom s’étendant sur plus de 410 km2 avec près de 15 000 habitants.

Son port, aussi appelé Puerto de la Independencia a été et est toujours lié à l’histoire de la ville. Notez que le premier port de San Juan del Sur avait été construit bien avant la naissance de la cité, le point était stratégique. C’est en 1522 qu’un navigateur espagnol a découvert cette baie magnifique, ce dernier était à la recherche d’un passage ou d’un détroit pour rejoindre les Caraïbes

San Juan del Sur avait son importance et sa réputation, au siècle dernier, c’était encore un point de transit de certains bateaux se rendant à San Francisco aux Etats-Unis. En creusant un peu l’histoire, nous apprenons aussi que San Juan del Sur était un stop nécessaire et salvateur pour les chercheurs d’or et la caravane qui suivait sur la route de la Californie.

A cette même période, la ville a été la scène d’une épique bataille navale, fin 1856, au large de la baie. C’était la guerre, appelée guerre nationale ou guerre de William Walker (le pirate yankee qui se rêvait président de la région). La bataille voit s’opposer un brick costaricain et une goélette américaine. Après quatres heures de coups de canons et de manoeuvres, le navire costaricien finit par exploser, la flibuste américaine avait gagné une bataille! L’histoire veut que ce soit l’unique bataille navale livrée par le Costa Rica, pays qui a aujourd’hui la caractéristique de ne pas avoir de corps armés.

Terminons sur un ton plus léger, non loin de la ville a été tourné des épisodes célèbres d’émission de téléréalité ou de jeux de survie américain en 2010 et 2011, ce qui a donné un petit coup de projecteur à la région. 

A côté de ce volet média et télévision, San Juan del Sur reste un centre et un lieu important national non seulement pour sa fréquentation et sa réputation mais aussi parce qu’elle est souvent désignée et choisie comme hôte de compétitions de surf ou de pêches sportives. Il est simple d’imaginer le potentiel de la région quand on y met les pieds la première fois, la flibuste et autres conquistadores ne s’étaient pas trompés. 

Que faire à San Juan del Sur et ses alentours?

   San Juan del Sur et ses alentours offrent de multiples possibilités d’activités aquatiques et de randonnées. Voici quelques idées d’excursion :

Les expériences à vivre a San Juan del Sur

  • une sortie en voilier ou catamaran
  • de la plongée sous-marine
  • une balade à cheval sur la plage
  • une randonnée dans la forêt ou sur une plage déserte
  • l’observation de baleines et de dauphins
  • une baignade sur les plages alentours
  • une session de surf
  • arribada de tortues de mer

Les plages de San Juan del Sur

   La ville de San Juan del Sur est entourée de plages toutes aussi belles et désertiques les unes que les autres. En voici les principales du Sud au Nord :

Playa El Ostional 

Située à moins de 15 km de la frontière Costaricienne, le petit village d’El Ostional est un vrai havre de paix, encore peu fréquenté par les touristes, et dont les  habitants y sont chaleureux et accueillants. De sa large plage entourée de falaises nous pouvons voir les côtes du Costa Rica voisin et partir en excursions en bateau pour pêcher ou visiter les plages vierges environnantes accompagné par un pêcheur local.

Playa La Flor

Cette large plage de sable fin et blanc est une zone protégée, un refuge pour la faune sauvage géré par le ministère de l’environnement et des ressources naturelles. 

 

 

C’est sur cette plage que chaque année des milliers de tortues Paslama et Tora viennent pondrent leurs oeufs d’août à novembre avant l’éclosion des petites tortues quelques semaines plus tard.  En face, se trouve une petite île où de nombreux oiseaux marins y font leur nid.

Lire ci-dessous : Réserve naturelle Vida Silvestre Punta La Flor.

Playa El Coco 

La plage secrète et discrète de El Coco dont la piste pour y accéder n’est pas simple, d’où sa faible fréquentation, invite au repos et à la détente au sein des rares auberges, hôtels et restaurants présents. Quelle enchantement de découvrir cette longue et large plage (à marée basse) de sable blanc et ses eaux tranquilles. 

Fermée au sud et au nord par des formations rocheuses, comme c’est la cas pour beaucoup de plages au Nicaragua, la playa El Coco est l’endroit parfait pour une petite excursion à cheval ou à vélo. 

Playa El Yankee 

La plage El Yankee est certainement la plage la moins connue de la région n’étant dotée d’aucune infrastructure touristique pour y passer la journée ou la nuit. Sa formidable vague attire néanmoins les surfeurs expérimentés en quête de sensations.

Playa Hermosa 

La longue plage Hermosa entourée de forêts luxuriantes et de rochers est une plage paradisiaque de sable blanc et fin. Ses eaux bleues invitent à la baignade et ses vagues constantes à la pratique du surf.

Playa Remanso (El Sucio) 

La plage d’El Sucio, plus communément appelée Remanso, est la plage du sud la plus proche de la ville de San Juan del Sur. Idéale pour le surf et la baignade, quelques restaurants y ont ouverts leurs portes pour accueillir les touristes désirant y passer la journée.

Playa San Juan del Sur

C’est autour de cette baie que la ville de San Juan del Sur s’est construite. Vous y trouverez de nombreuses boutiques et  restaurants en bord de mer pour y déguster un plateau de fruits de mer ou un poisson grillé fraîchement pêché en provenance de la coopérative située au bout de la plage. Vous pourrez vous baigner dans les eaux calmes de cette plage protégée des vents et des courants où les bateaux de pêcheurs et de plaisance mouillent l’ancre pour la nuit.

 

Playa Marsella 

Située à 5 km au nord de San Juan del Sur, cette plage de pêcheurs est principalement plébiscitée par les touristes locaux qui se retrouvent lors des week-end et vacances dans les quelques bars et restaurants face à la mer et à une petite île où vivent différentes espèces d’oiseaux de mer. Quelques surfeurs s’y rendent également pour profiter des puissantes vagues de cette baie.

Playa Maderas 

Juste à côté de la plage Marsella, se trouve la plage Maderas. Cette plage fait le bonheur des petits comme des grands de part ses quelques rochers où les enfants sont ravis de partir à la chasse aux crabes, sa forêt tropicale sèche environnante, ses quelques restaurants et ses eaux parfaites pour la baignade et la pratique du surf.

Maderas est certainement la plage de San Juan del Sur la plus connue et reconnue par les surfeurs du fait de ses vagues constantes. De nombreux cours de surf y sont donc proposés pour tous les niveaux. 

Playa Majagual 

Située à côté de la plage Maderas, Majagual est beaucoup moins fréquentée. Le peu d’infrastructures touristiques présentes vous assure un climat calme et relaxant et de magnifiques couchers de soleil au milieu des formations rocheuses.

Playa Ocotal 

L’accès à la plage de Ocotal a été privatisée par le plus bel hôtel de la région, le Morgan’s Rock. La plage n’étant elle pas privée, on peut y accéder uniquement du côté mer à pied ou par bateau.

Informations pratiques

1 – Les routes menant aux différentes plages autour de San Juan del Sur sont des pistes de terre. Même si elles sont régulièrement refaites et en bon état, il est préférable de se déplacer en véhicule haut et puissant type SUV ou 4×4 notamment lors de la saison des pluies (mai à octobre).

2 – De nombreux shuttles journaliers partent de San Juan del Sur vers les différentes plages.

Réserve naturelle Vida Silvestre Punta La Flor

   La réputée réserve et refuge de la vie sauvage Punta la Flor est une réserve naturelle publique, nationalement connue et reconnue pour ses arribada de tortues! Stop indispensable. 

Localisée sur la plage La Flor à une vingtaine de kilomètre au sud de la ville de San Juan del Sur, elle s’étend sur plus de 3000 hectares. Cette réserve se consacre principalement à la protection des milliers de tortues de mer Paslama et Tora qui viennent chaque année pondre leurs oeufs sur cette plage.

On observe 7 arribadas principales et plusieurs autres de moindre importance entre les mois de juillet et janvier suivant les cycles de la lune, durant lesquelles ces tortues de plus de 40 kg sortent de l’eau, remontent sur la plage en bordure de la forêt, creusent un trou pour y déposer leur centaine d’oeufs chacunes avant de le refermer et de repartir en mer. Les oeufs éclosent entre 45 et 60 jours plus tard. Là commence le parcours difficil des milliers de petites tortues pour, dans un premier temps, atteindre la mer puis y grandir sans se faire dévorer par les multiples prédateurs terrestres, aériens et aquatiques. Ces mêmes tortues reviendront plusieurs années plus tard pondre elles-mêmes à l’âge adulte leurs oeufs sur cette même plage !

La réserve est à visiter dans les règles de l’art, avec un maximum de respect pour l’environnement naturel des habitants des lieux. C’est un véritable enchantement !