Ses plages et ses vagues

Longer la côte. Observer la houle arriver. Sentir le vent d’est souffler. Et se dire qu’il serait bon de se mettre à l’eau. Se faire une session ou tout simplement se mettre au surf ou au boogie. On ne peut pas rêver mieux. Le Nicaragua est un eldorado du surf !!!

Contrairement au Costa Rica, le Nicaragua est une surf-destination encore peu prisée par les surfeurs. Seuls les accrocs et les chasseurs de « spots escondidos » connaissent le secret. Débutants ou confirmés, il y a des spots pour tous les niveaux. Il est impossible de se retrouver au milieu d’une foule de surfeurs sur le line-up. Explorer les plages un peu plus perdues vous assure un surf en solitaire dans des conditions superbes.

Popoyo, le temple du surf Nicaraguayen

Popoyo est une légende, un reef-break, une vague qui casse sur une dalle, c’est une sorte de rupture de l’élément sur un récif.Une vague régulière et constante, forcément un peu fréquenté lors de la saison touristique (autour de Noel). Évitez d’y surfer à marée basse bien entendu.

Vous êtes débutants ? Popoyo vous propose une alternative, la baie des débutants en anglais, vous la trouverez facilement. Le fameux Mag Rock et le restaurant portant son nom, Magnific Rock, la surplombe. Mettez-vous à l’eau en famille de bon matin !

Certes la région est un peu moins tranquilo en terme d’accéssibilité. Un petit engin à roues motrices multiples peut bien aider, vous l’imaginez. Pour toutes les saisons c’est utile malgré tout au Nicaragua et dans les chemins secrets et sacrés de Popoyo. LA vague de Popoyo, comme beaucoup de spots dans le pays, « marche » toute l’année ! Il y bien entendu aussi des saisons et des temporada de olas, j’y reviens ci-après.

Un peu plus loin, dans l’océan, se trouve l’Outer Reef, une vague un peu violente, certains disent que c’est « la plus brutale du Nicaragua ». Locals only et très bons niveaux seulement admis sur cette lèvre qui peut vous embrasser dangereusement surtout quand elle se réveille. Elle peut faire jusqu’à 20 pieds de hauteur, environ 6 mètres. Spectacle garanti. Jetez un petit coup d’oeil sur la vidéo en fin d’article.

Préparez votre surf-trip:

Quand ?  Toute l’année sauf au mois d’octobre. Il y a plus de 330 jours de vent off-shore, grâce à la présence des lacs situés dans les terres. De janvier à mars c’est la saison des petites vagues avec un vent off-shore qui peut être fort. En avril-mai, c’est maintenant ! Et oui les swells du sud arrivent en ce moment même, l’eau est un peu plus fraîche (ne faisons pas les difficiles). La conjoncture sanitaire mondiale n’est pas propice pour un aller-retour au Nicaragua en ce moment, mais organisez votre prochain surf-trip !
Niveau climat, il n’est pas exagéré de dire qu’il fait toujours beau, ensoleillé. Qu’importe la période finalement, vous prendrez des belles vagues et des bons coups de soleil.

 

 

Notre petit « zoom » :

Top 7  des Surf spots:

Bdlr (Blague de la rédaction) : Comptez 1 session/jour/spot

Maderas, Popoyo, Colorado, Panga Drops, El Transito, Miramar, Boom

Température de l’eau : 26-28 °C

Saison des vagues : À l’année, plus grosses de mars à août