Dans le département de Rivas, au milieu du lac Nicaragua, deux volcans forment l’île d’Ometepe. Face à face, l’un sommeil alors que l’autre est encore réveillé et bien actif. Les volcans Concepción et Maderas sont deux géants côte à côte mais différents, à découvrir.

Volcan Concepción

   Rares sont les voyageurs à pouvoir oublier le volcan Concepción avec son cône presque parfait. Il est l’un des deux volcans de l’île d’Ometepe, à côté de son frère le volcan Maderas.

Il est de deuxième volcan le plus haut du Nicaragua, après le volcan San Cristóbal près de León et Chinandega, avec une hauteur de 1610 mètres. 

Le volcan Concepción est actif et bien réveillé, on peut y observer de la fumée qui sort de son cratère ainsi que des fumerolles sur ses versants. Ses éruptions explosives, assez fréquentes, les dernières ayant eu lieu en 2006 et 2007, ne sont cependant pas très violentes. On observe sur ses pentes des coulées de lave provenant d’anciennes éruptions des siècles passés.

 

L’ascension du volcan Concepción est l’une des plus difficiles du Nicaragua du fait de sa hauteur et de ses pentes raides. Accompagné obligatoirement par un guide local (n’oublions pas que tout n’est pas balisé au Nicaragua !), vous partirez à l’aube pour être de retour avant la nuit, et marcherez entre 7 et 9 heures.

Vous commencerez le trek dans des plantations de bananes et de plantains puis traverserez une forêt tropicale dense. Au fur et à mesure de votre ascension, la végétation se raréfie en raison des gaz émanant continuellement du cratère, le sommet en est même dépourvue.

Attention à l’endroit où vous posez les pieds! Sont au programme : ravins, crevasses et chemins tortueux jonchés de gros et petits rochers glissants du fait des pluies fréquentes et de l’humidité ambiante.

Au sommet, très souvent couvert de nuages et sujet au vent, vos efforts seront vite récompensés par la fierté de l’exploit accomplit, les sensations et émotions ressenties mêlant la fraîcheur du vent à la chaleur du cratère ainsi que par le panorama qui s’offre à vous. Si par chance le sommet est dégagé de tous nuages, vous pourrez y observer la magnifique vue sur l’ensemble de l’île d’Ometepe, le Lac Nicaragua et le continent. 

Volcan Maderas

   Le volcan Maderas est le second volcan situé sur l’île d’Ometepe.

Un peu plus petit que son voisin, le Volcan Maderas reste considéré comme un grand volcan avec ses 1400 mètres de hauteur.

Inactif depuis plus de 800 ans, une petite lagune s’est formée dans son cratère ainsi que des cascades d’eau sur ses versants, les cascades de San Ramon.

L’ascension jusqu’au sommet de ce volcan est difficile. Vous devez être accompagné par un guide local. Entre plantations de café et selva de lluvia (phénomène rare si proche du Pacifique que l’on retrouve également et uniquement sur le volcan Mombacho), il y fait très humide et les chemins sont souvent boueux et glissants.

 

Humidité oblige, la balade se fera entouré d’arbres aux milles variations de vert, au son des hurlements des singes et la tête dans les nuages. Incroyable !

Sans se rendre jusqu’au sommet, vous pourrez réaliser une agréable randonnée sur ce volcan, observer des pétroglyphes sur le chemin et profiter des différents points de vue qu’il offre sur le lac Nicaragua et le volcan Concepción.