Au nord de León se trouve Chinandega. Vous êtes alors sur la route pour le Honduras. Mais avant ça, il y a des volcans, encore, le golfe de Fonseca et les grandes propriétés ou marina locales bordant les routes. Volcans et panorama à couper le souffle. On oublierait presque de vous signaler que la côte pacifique non loin de la dynamique Chinandega est parsemée de plages désertes, de spots de surf dont la fameuse Boom (le pipeline Nicaraguayen) et d’un volcan frontalier au Honduras voisin, le Cosigüina.

La chaude et dynamique ville de Chinandega

   La ville de Chinandega est la plus chaude en température du Nicaragua, située entre la côte Pacifique et la chaîne de volcans des Maribios. 

Proche de cette ville dynamique se trouvent le principal port maritime du Nicaragua, Puerto Corinto, ainsi que les frontières du Salvador et Honduras.

Chinandega est un bon point de départ pour se rendre aux volcans Cosigüina et San Cristóbal, aux plages tranquilles et désertes du Nord, ainsi qu’à l’estuaire Padre Ramos .

Non loin de la ville se trouve la plus importante distillerie de rhum du pays : Flor de Caña que l’on peut visiter. Vous y apprendrez l’ensemble du processus de production et l’histoire du rhum le plus primé au monde !

Les plages et l’estuaire Padre Ramos

   Les plages les plus connues et les plus accessibles se trouvent à proximité de la petite ville de El Viejo, commune du département de Chinandega qui dispose d’une longue bande côtière sur le Pacifique et le golfe de Fonseca. 

La plage de Jiquilillo avec une longue côte de sable est la plus populaire et la plus plébiscitée par les locaux de la région pendant les week-end et la Semaine Sainte.

Près de Jiquilillo, vers le sud, se trouvent les plages d’Aserradores,  de Aposentillo et de Santa María del Mar où l’on trouve des maisons de pêcheurs locaux, quelques hôtels de surfeurs et également la plus chic marina du pays.

Plus au nord, se trouvent quelques marais, puis la réserve naturelle de l’Estero Padre Ramos. C’est la plus grande réserve de mangrove d’Amérique central mesurant près de 90 km². Divers oiseaux aquatiques locaux et migrateurs ont construit leurs nids dans les eaux calmes et les forêts de mangroves de la réserve que l’on peut partir explorer en bateau ou en kayak.

Le volcan San Cristóbal

   Le volcan San Cristóbal situé à moins de 20 km de la ville de Chinandega culmine à 1745 mètres d’altitude. C’est le plus haut volcan en activité du Nicaragua. Il appartient à un groupe de 5 volcans avec la Casita, le Chonco, le Moyotepe et la Pelona.

Ce magnifique cône a connu dans le passé de fortes éruptions. Actuellement il émet des gaz en continu et entre fréquemment en éruption mais de faible intensité.

L’ascension du volcan San Cristóbal est l’une des plus difficiles et techniques du Nicaragua. Les pentes sont raides et il n’y a pas de sentier battus pour accéder au cratère. Il faut donc être en bonne forme physique et compter sept à huit heures de marche pour la totalité du trek. 

Mais, une fois au sommet, l’effort est vite récompensé par la vue imprenable sur les montagnes alentours, les plaines du nord, le golfe de Fonseca et l’estuaire Real. 

La descente se fait plus rapidement sur les pentes du volcan constituées de sable noir et de cendres volcaniques. 

Le volcan Cosigüina

   Le Volcan Cosigüina est un volcan en sommeil situé à l’ouest du Nicaragua sur la péninsule du même nom, entre l’océan Pacifique et le golfe de Fonseca.

En 1835, une des plus violentes éruptions historiques a littéralement décapité le volcan estimé à 2 300 mètres avant l’éruption. Des cendres volcaniques seraient même arrivées jusqu’à la capitale du Mexique! Il ressemble désormais à une colline d’une hauteur de 859 mètres recouverte d’une végétation dense abritant une diversité d’oiseaux, de singes et de papillons.

L’ascension jusqu’au sommet est assez facile et accessible à partir de 15 ans. Elle dure entre trois et huit heures en fonction du point de départ. En haut, vous découvrirez un beau panorama sur le cratère et sa lagune, la péninsule de Cosigüina, le golfe de Fonseca mais également  sur le Salvador et le Honduras voisins.